dimanche 28 juillet 2013

POV's Dimitri traduit en Français

Comme promis, Richelle Mead a écrit une  chapitre de Vampire Academy du point de vue de Dimitri, le premier !  (que vous pouvez trouver ici  en anglais) Voici donc la traduction française pour vous :D 


« Dimitri! »
Je me suis tourné instantanément au son de mon prénom, lançant un regard au gardien approchant dans l'obscurité. A quoi pensait-il? Tout le monde ici ce soir savait à quel point il était essentiel de garder cela secret. C'était sans importance qu'il soit jeune et simplement excité par sa première grande mission. Nous n'avions pas le droit à l'erreur, pas quand c'était la seule chance que nous avions eu en plus d'un an. Réalisant son erreur, il s'est excusé, mais pas assez.

« Désolé » Il baissa sa voix jusqu'au murmure et tapa son oreille « Mon oreillette ne fonctionne pas. Nous avons vérifié la maison, et elles sont déjà parties. Elles ont du avoir eu un avertissement, peut-être un périmètre d'espion dans les rues » Comme son excitement était de retour, le jeune gardien -Laurence- commença à parler rapidement. « Je pensais à ça. Elles doivent surement avoir tout un réseau de personne travaillant avec elles! Ça a du sens non? Sinon comment auraient-elles réussi à rester en avance sur nous pendant si longtemps? On ne sait pas jusqu'où cette conspiration va ! Nous pourrions être face à une armée ce soir! »

Je n'ai rien dis et rien montré comme je réfléchissais à ses paroles. Il y avait quelque chose de mystérieux dans le fait que deux jeunes filles aient réussi à échapper à la détection pendant deux ans, surtout quand l'une d'entre elle était une princesse Moroi privilégié et l'autre une Dhampir délinquante avec un dossier disciplinaire si long qu'il battait tous les records de l'école. Quand j'ai rejoint l'équipe pédagogique de St Vladimir l'année dernière et que j'ai appris pour l'affaire de la princesse j'ai été honnêtement surpris que les filles n'aient pas fait d'erreurs plus tôt. Être lié avec d'autres pourrait expliquer comment elles sont restées cachées...et pourtant, dans toute notre collecte de données, nous n'avons encore jamais eu une fois le moindre soupçon qu'elles aient un complice, encore moins « un réseau entier » ou une « armée ».

Mon silence rendait Laurence nerveux, et il ne souriait plus. « C'est sans importance maintenant »,lui ai-je dis. « Et il est inutile de tirer des conclusions trop hâtive quand - »

« Dimitri? » Une voix de femme craquelât dans mon oreillette. « Nous avons un visuel sur elles. Elles s'approchent de l'intersection de Brown et Boudreaux par le Nord. »

Sans un mot pour Laurence, je me tournai et me dirigeai vers les rues qu'elle m'avait indiqué. Je l'entendais courir derrière moi, mais son rythme était plus court,et il ne pouvait pas suivre. J'ai essayé de me calmer tant mon rythme cardiaque augmentait mais c'était difficile. Ça l'était. Ça l'était. Nous allions finalement l'avoir : Vasilisa Dragomir, la princesse disparue, dernière de sa ligné. Bien que je savais que tout le travail des gardiens étaient honorable – y comprit l'instruction des futurs gardiens – une part de moi désirait quelques chose de plus à St Vladimir. Quand j'ai appris pour la princesse Dragomir et comment elle s'est enfuit de l'école,j'ai fait de la trouver un projet personnel, creusant les pistes que d'autres avaient dit désespéré.

Moi?Je ne crois pas aux situations désespérées. J'ai ralenti mon rythme lorsque l'intersection approchait, permettant à Laurence de me rattraper. Une analyse rapide révéla les formes sombres des autres gardiens se cachant dans l'ombre et derrière les objets. C'était l'endroit qu'ils avaient choisi pour l'interception. Rapidement j'ai descendu la route et me suis caché derrière un arbre, pressant Laurence de faire de même avec un geste brusque de ma tête. Nous n'avons pas eu à attendre longtemps. Comme je regardai autour de l'arbre, j'ai vu deux femmes approchant, une traînant pratiquement l'autre. Au début, je pensais que cela devait être la forte Dhampir aidant la princesse, mais à mesure qu'elles se reprochaient leurs tailles et leurs corps m'ont révélé que c'était exactement le contraire.

Je n'avais pas le temps de réfléchir à cette bizarrerie. Quand elles étaient à environ 1m80 de moi, je suis rapidement sorti de derrière l'arbre et ai bloqué leur chemin. Elles se sont arrêtés et les faiblesses, de la Dhampir ont disparu. Elle a saisi la princesse brutalement par le bras et la poussé en arrière, de sorte que le propre corps de la Dhampir servait de bouclier pour me tenir à l’écart. Autour de nous, d'autres gardiens se sont déployés, prenant des positions défensives mais n'avançant pas sans mon commandement. Les yeux noirs de la jeune Dhampir ont pris note d'eux,mais elle a gardé son attention concentrée entièrement sur moi.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec elle, peut-être allait elle essayer de s'enfuir ou demander sa liberté. Au lieu de ça, elle s'est déplacée dans une position encore plus défensive en face de la princesse et parla d'une voix qui était plus un grognement : « Ne l'approche pas. Ne la touche pas »

La jeune fille était désespérément surpassée mais toujours rebelle, comme si, j'étais l'un des désavantages. Dans des moments comme ça, j'étais heureux que mes anciens instructeurs en Russie m'aient aidé à dissimuler mes sentiments – parce que j'étais surpris –Très surpris. Et quand j'ai pris cette fille dhampir, j'ai soudain compris avec une parfaite clarté comment elles avaient réussi à nous échapper pendant si longtemps. Un réseau de complice? Une armée ? Laurence était un idiot. La princesse n'avait pas besoin d'un réseau ou d'une armée, pas quand elle avait son protecteur.

Rose Hathaway.

Il y avait une passion et une intensité qui rayonnait d'elle, presque comme une chose palpable. La tension remplissait chaque partie de son corps quand elle me regardait, me défiant de faire un mouvement. Elle possédait une férocité que je n'avais pas prévu – que personne n'avait prévu, j'ai réalisé que c'était probablement parce qu'ils ne pouvaient pas voir au delà de son dossier. Mais il y avait maintenant dans son regard quelque chose qui disait que ce n'était pas une blague, qu'elle allait mourir milles fois avant de laisser quiconque nuire à la princesse derrière elle. Elle me rappelait un chat sauvage, élégant et beau – mais tout à fait capable de griffer ton visage si on le provoque.

Et oui, même avec la faible lumière, je pouvais voir qu'elle était belle. - d'une façon mortelle – et qui m'a frappé aussi. Sa photo ne lui avait pas rendu justice. Cheveux longs et noirs, un visage rempli, la sorte de beauté tranchante avec lequel un homme pourrait anéantir son cœur. Ses yeux si remplis de haine envers moi réussisait quand même à être séduisant – ce qui ne faisait que s'ajouter à son danger – Elle pouvait être désarmé, mais Rose Hathaway était en possession de nombreuses armes.

Je ne voulais pas me battre avec elle et tendis ma main dans un geste apaiser comme si je faisais un pas en avant « Je ne vais pas- »

Elle attaqua.

Je l'ai vu venir et ne fut surpris par l'action elle même comme elle avait même essayé celle-ci avec les chances de réussir contre elle. Devais-je être surpris ? Probablement pas. Comme je l'avais observé il était clair que Rose était prête à faire n'importe quoi et à se battre contre n'importe qui pour protéger son amie.J'admirais ça. Je l'admirais beaucoup. Mais cela ne m’empêchait pas de la bloquer. La princesse était toujours mon objectif ce soir. Et même si Rose avait la passion et la résistance, son attaque était maladroit et facile à détourner. Elle était partie trop longtemps de la formation formelle. Elle s'est mal ressaisie et a commencé a tombé, et je me suis souvenu comment elle avait trébuché plus tôt. D'instinct, j'ai tendu la main et l'ai attrapé avant qu'elle ne puisse toucher le sol, lui permettant de garder son équilibre sur ses pieds. Ces longs cheveux merveilleux tombé sur son visage révélaient deux marques sanglantes sur le côté de son cou. Une autre surprise – Mais cela expliquait sa fatigue et son teint pale. Apparemment son dévouement envers la princesse allait plus loin que la défense. Voyant mon regard, Rose mis certains de ses cheveux emmêles en avant pour cacher sa nuque.

Malgré le désespoir de sa situation, je pouvais voir son corps souple se préparer à une nouvelle attaque. Je me raidis en réponse, même si je ne voulais pas voir cette brave, belle et sauvage fille être mon ennemi. Je la voulais comme... Quoi? Je n'étais pas sur. Quelque chose de plus qu'une bagarre dans une rue de Portland. Il y avait trop de potentiel ici. Cette fille pouvait être inarrêtable si ses talents étaient correctement utilisés. Je voulais l'aider.

Mais j'allais me battre avec elle si je le devais.

Soudain,la princesse Vasilisa saisi la main de son amie. « Rose ne fais pas ça »

Pendant un moment, rien ne se passa, et nous étions tous figés. Puis, doucement, la tension et l'hostilité s’atténua du corps de Rose.Eh bien, pas toute l'hostilité. Il y avait encore une lueur dangereuse dans ses yeux qui me laissait sur mes gardes. Le reste de son langage corporel disait que même si elle n'avait pas exactement admis sa défaite, elle avait concédé à une trêve tant que je ne faisais rien pour l'alarmer.

Je ne l'avais pas prévu. Je ne prévois pas aussi de vous sous estimer encore, fille sauvage, pensais-je, les yeux verrouiller momentanément sur elle. Et je vais m'assurer que personne ne vous sous-estime vous non plus.

Satisfait, qu'elle ai été apaisé, - au moins momentanément – je détourna mes yeux de son regard sombre et me concentra sur la princesse. Après tout, en fuite ou non, Vasilisa Dragomir était la dernière de sa ligné royal, et certains protocoles devaient être suivis. Je m'inclina devant elle.

« Je m'appelle Dimitri Belikov. Je suis venu pour vous ramener à l’académie de St Vladimir, Princesse. »

5 commentaires:

Anonyme a dit…

est ce qu' il y aura d'autre chapitre écrit du point de vue de Dimitri ?

Anonyme a dit…

moi aussi j’aimerais bien savoir car il est trop coooooool

Alice Lovaway a dit…

C ennnnnnnnnnnnnnnnnnnorrrrrrrrrrrrrme

Anonyme a dit…

Il y aurat un livre entier ou une série complète avec le point de vue de Dimitri ? Dise moi que Oui !!

Méla a dit…

Génial, j'en ai presque les larmes aux yeux de comprendre SES sentiments!!! Une suite Richelle, je t'en supplie...