vendredi 13 septembre 2013

Danila Kozlovsky : Le Vampire Russe.

Il semble que sa carrière décolle comme un missile. Après les films russes très réussis Soulless et Legend n°17, Danila a joué un rôle majeur dans le mélodrame Hollywoodien Vampire Academy. Ce film est pressenti pour connaître le même succès que la saga "Twilight". A la veille de sa transformation en superstar, l'acteur a déclaré au magazine InStyle Man les changements survenus dans sa vie dans la ville de New York ainsi que son style.

Une certaine négligence est sans doute la définition qui vient à l'esprit quand quelqu'un vous demande de décrire Danila en un mot. Il a l'air un peu débraillé comme il ouvre la porte pour moi. Récemment, Danila est revenu de Londres. C'est là qu'il a joué dans le film d'Hollywood Vampire Academy et a porter les cheveux longs pendant 2 mois. Mais immédiatement après séance photo, il était revenu à sont style de négligence élaboré.





Sur le plancher de son appartement se trouvent des disques négligemment dispersés. Danila ne peut pas choisir l'accompagnement nécessaire à notre conversation, il met d'abord la bande originale de la série télévisée "Mad Men", mais ensuite il change pour Frank Sinatra. Elle ne dure pas longtemps et, par conséquent, il a opté pour la comédie musicale de Broadway "Once". Il aime ce spectacle. Il a vu trois fois à New York et deux fois à Londres. Maintenant Danila rêves de "Once" en Russie.

Avec vous dans le rôle principal, bien sûr? Je pose une question stupide. La réponse est évidente : Danila connaît tous les airs du ce simple type irlandais, qui répare des aspirateurs et qui rêve d'une carrière musicale. Danila répond aux questions, me sert un verre alcool de prune polonais et chante les chansons tout en me commentant les prochaines chansons.

"Once" avec Danila Kozlovsky se produira, mais dans un avenir lointain. Dans un proche avenir, nous verrons deux premières. En Novembre, Le romantique Dubrovsky un adaptation moderne de l'histoire de Pouchkine. Février, un mentor encore plus romantique dans Vampire Academy, Dimitri Belikov et cette première sera un événement majeur.

La saga des livres de "Vampire Academy" de l'écrivain américain Richelle Mead n'est pas moins populaire parmi les fans de fantasy romance que la "Saga Twilight" de Stephenie Meyer. Actuellement, la série se compose de six romans, 1.500.000 livres vendus. Le réalisateur Mark Waters ("Just Like Heaven", "Ghosts of Girlfriends Past") a pris les rênes du premier film, Danila eu sa chance dans son film. Il était dans une sorte de crise de créativité après le tournage de "Legend 17" et a décidé de prendre une pause. Il a refusé plusieurs offres financièrement avantageuses en Russie et s'est envolé pour New York.

New York a accueilli froidement Danila. Il a loué un appartement à Manhattan, mais a été déçu.

"J'ai payé beaucoup pour ça, c'était fièrement appelé "terrasse privée dans SOHO". Je pensais que je m'attendais à un palais et c'était un étrange petit appartement avec une serrure à code sur la porte. La porte a été défoncée par un coup de pied. C'était un logement typique de New York et je détestais ça pour une raison quelconque. Au début, j'étais follement irritable. Je ne comprenais pas pourquoi j'étais là."


Il s'est envolé pour New York à la recherche de sensations, d'inspiration, pour quelque chose de nouveau. Il ne savait pas comment, mais il savait que cela était nécessaire pour lui, il voulait aussi améliorer son anglais. Mais très vite renoncé à étudier et a expliqué : «J'étais beaucoup plus intéressé d'apprendre en étant assis dans un bar de Manhattan avec un bon verre de Prosecco et à discuter avec le barman. C'est beaucoup plus productif en termes de langue que de s'ennuyer pendant des heures dans une école remplie de touristes japonais et thaïlandais".

Il fit le tour de la ville sans un but, il se plongea dans la vie de la ville, à la recherche de quelque chose, à la recherche de pourquoi il est allé là-bas. Danila a regardé plusieurs spectacles , et il n'est pas gêné de dire, qu'il a été «bouleversé». Ça a duré deux semaines. "J'ai finalement trouvé et compris New York. Seulement dans les derniers jours ce qui s'est passé avec moi... ce qui aurait dû se produire."

Son agent anglais introduit Danila à ses collègues américains la veille de son voyage pour New York. Ils voulaient le rencontrer et Danila et furent tous agréablement surpris. "Une des femmes m'a même dit qu'elle est allée à la réunion sans enthousiasme parce qu'elle pensait qu'elle allait voir une sombre gars timide russe avec un accent terrible" - dit Danila. Toutefois, elle s'est rendue compte très vite que Danila n'était aucun de ces adjectifs.


C'est ce qui a permis à Danila de passer devant tous les acteurs américains et britanniques, y compris pour Mark Waters , cherchant son Dimitri Belikov. Au début, le réalisateur n'avait aucun espoir de trouver un acteur russe, et pourtant Danila a fini sur le tournage, à Londres en compagnie de deux jeunes beautés : Lucy et Zoey , qui joueent respectivement, une princesse vampire et son amie qui est amoureuse de Dimitri dans "Vampire Academy" .

Danila cherche ses deux iPhones et me montre des photos de ses partenaires de travail. «Elles sont toutes les deux très bien, et Zoey était vraiment merveilleuse. Elle est très jeune, elle n'a que 18 ans, mais elle est intelligente comme une trentenaire, délibérée et concentrée. Elle sait ce qu'elle veut de la vie et travaille comme une folle. C'est une actrice très talentueuse."

Danila étreint les filles sur la photo et elles ont l'air vraiment jeune. Ils sont à une fête et tous trois semblent vraiment s'amuser. Apparemment, l'ambiance sur le tournage était aussi amusant. Mais en réalité, les acteurs n'ont pas eu assez de temps pour s'amuser à Londres. "Nous avons eu un seul jour de congé par semaine. Nous sommes allés au club à quelques reprises, mais comme vous le savez, je n'aime pas les clubs. Une fois, nous avons organisé un barbecue dans l'appartement avec accès au toit. C'était notre plaisir." - me dit Danila.


A Londres, Danila Kozlovsky a vécu à cinquante mètres du Palais de Buckingham. "Buckingham Gate, Buckingham Gate", il répète moqueur le nom de la rue. Il aime bien sa prononciation britannique. Mais en même temps il se moque de lui.

"Tu ressembles à Jeremy Irons." - J'essaye de faire un compliment à l'acteur. Cependant Danila n'a pas besoin de parler anglais comme si c'était sa langue maternelle pour ce rôle. «Je n'aime pas mon accent russe. Les étrangers trouvent qu'il est très beau, mais pas moi. J'ai essayé de l'étouffer, mais pas tout à fait. Sinon, vous auriez pensé que mon personnage était allemand ou français. Mais il était important pour moi que tout le monde sache que mon personnage est russe. Parce que, un artiste russe qui obtient un grand rôle romantique dans un film hollywoodien pour la première fois. Et je ne vais pas le cacher... Je suis flatté. Mon personnage est un russe, qui a longtemps vécu en Amérique. Il est adapté , mais toujours Russe. C'est le gars mystérieux qui porte un manteau de cuir, écoute de la musique ancienne et lit des livres sur les cow-boys". - explique Danila.

Sur les photos de l'iPhone, Dimitri Belikov porte un imperméable brun vraiment minable. Danila appelle cela un DUSTER à l'anglaise. Je reconnaissais à peine le sourire de Danilа dans gars sombre aux cheveux longs. "La maîtrise de la transformation" - plaisante Danila en réponse à ma grande surprise. Il me calme et dit qu'il paraît juste dur mais Danila a essayé de jouer son personnage avec du sens de l'humour.

Le célèbre artiste et créateur de costumes Ruth Myers a habillé Danila dans "Vampire Academy". Danila en parle avec un enthousiasme spécial, mais il ne peut pas parler de détails sur le costume de Dimitri Belikov. Cependant il nous parle volontiers de son propre style à Londres et de ses impressions esthétiques. "Tout le monde parfaitement habillé à Londres. Les travailleurs, les employés de bureau, des artistes, des étudiants, des voleurs de rue, tous ont leur propre style. Et ce n'est pas important de savoir si ils portent des vêtements coûteux ou non." Danila n'a pas le temps de se promener, mais il a réussi à inspecter certains magasins de Londres. Et il a du payer un supplément pour ses bagages, sauf si il a eu un billet d'avion en classe affaires alors qu'il rentrait à la maison.


Il a fait non seulement des changements quantitatifs, mais aussi qualitatifs dans sa garde-robe. Et il a changé d'avis sur ce genre de style qu'il préfère. A Londres Danila n'a pas changé son style complètement, mais (selon lui), il a été radicalement développé. «Je portais toujours des pantalons , parfois très grands. Mais ici, je me suis acheté un jean assez étroit. Ils ne sont pas assez serré mais toujours étroit. Et j'ai acheté des vestes de marque anglaise, du style travailleur portuaire des années 50», - explique Danila.

Danila va au vestiaire et revient avec une preuve dans ses mains. Une veste noire simple. Vraiment, très anglais. Il manque un peu de saleté pour ressembler à la veste d'un personnage de Dickens.

A Londres Danila à découvert une autre vérité: «Le style est beau quand c'est bien usé, abîmé, quand il fusionne avec vous. Il devient pour vous vraiment à la mode et cher!"

On vous l'avait dit que c'était de la négligence délibérée.

Source : Kozlosky Brazil ; Traduction : Vampire Academy France (Merci de créditer les sources ;) )

1 commentaire:

Quelqu'une ! ) a dit…

Bon maintenant, toi, Danila, quand est ce que tu viens faire un petit tour en France, après, NYC, Londres, et pourquoi pas Paris?

En effet, les romans Vampire Academy sont promis au même sucés que Twilight! Et ça, c'est pas moi qui le dit, mais... J'ai un petit doigt super sympa qui est devin en plus!!!

Allez moins d'un ans à attendre, je me demande si je ne vais pas aller à l'avant première, m'en fous si c'est en VO! Je veux, je veux, je veux...