mardi 27 juillet 2010

Nouvelle Interview de Richelle Mead

Voici la traduction d'une nouvelle interview de Richelle Mead donnée au magazine RT Book Reviews le 12 juillet dernier :


Whitney Sullivan : Nous avons entendu dire que la société Preger a acheté les droits d'adaptation au cinéma de la saga Vampire Academy. Pouvez-vous nous dire comment l'affaire s'est-elle conclue ? Quelle a été votre première réaction quand vous avez appris la nouvelle ?
Richelle Mead
: Les Accords comme celui-ci sont un long processus de négociations avec mon agent, la société impliquée et moi-même. C'est en réalité arrivé en février dernier, lorsque je visitais l’Angleterre, donc l'expérience était quelque peu étrange. Preger nous a approché et une semaine entière passa avec mon agent qui m’envoyait des emails et des questions concernants le contrat. J'étais si occupée en Angleterre que j'avais à peine le temps d'aller sur Internet pour me mettre au courant de ses mails, et combiné à cela le décalage horaire, la communication entre nous nous a semblé prendre une éternité! Ainsi, cela ne m’a pas vraiment semblé réel à ce moment-là, jusqu'à ce que je rentre chez moi et que je me remette au travaille. Réaliser que l'affaire était conclu était très excitant, mais c'est un domaine où les choses peuvent prendre du temps, donc j'étais prête à être patiente.

WS : Quand vous écriviez la Saga Vampire Academy, aviez-vous une personne en tête pour votre personnage Rose Hathaway ? Qui pensez-vous serait parfait pour ce rôle ?
RM
: J'ai des images dans ma tête de ce à quoi les personnages ressemblent, mais ça ne correspond à aucun acteur connu. Je pense que je préférerais un casting d’ inconnus!

WS : Je sais que la plupart des auteurs pensent à leurs œuvres comme des extensions très personnelles d'eux-mêmes. Qu'est-ce que ça vous fait d'avoir votre livre adapté par quelqu'un d'autre ?
RM
: Vous devez reconnaître jusqu'à un certain degré que quand vous vendez des droits pour n'importe quelle adaptation - une autre langue, un roman graphique, ou un film - vous permettez à un autre créatif d'apposer son empreinte sur votre livre. Les auteurs qui pensent que leurs livres peuvent être traduits en film page par page, mot par mot, se trompent. Cela sera simplifié et modifié.
Maintenant, bien sûr, je veux que n'importe quel film soit bon et reste conforme à ma vision autant que faire se peut et j'ai la foi en Preger et le studio avec lequel ils travailleront pour faire une bonne adaptation. Il y a l'art de faire des films, et ce n'est pas ce que je fais. Mes compétences sont les livres. Ceux de Preger sont les films et je me contente de laisser chacun d'entre nous faire ce qu'il fait le mieux.

WS : La Saga Vampire Academy regorge de premiers rôles féminins beaucoup plus actifs que dans la plupart des films ou séries de vampires aujourd'hui. Comment pensez-vous que cela va se traduire à l'écran ?
RM
: Je ne pense pas que cela changera. Si un film est fait, nous allons garder ces premiers rôles féminins forts comme ils sont. C’est ce qui caractérise cette saga et si vous enlevez ça, vous feriez mieux d’adapter un autre roman. Avoir un narrateur féminin dans ces livres souligne particulièrement les femmes puissantes, mais les hommes sont forts aussi. Un film, qui est plutôt à la troisième personne, pourra nous montrer tous ces personnages puissants côte à côte et l’on verra à quel point les hommes et les femmes sont assortis.

WS : Quand les livres sont adaptés en films, souvent des scènes doivent être coupées à cause des contraintes de durée - que pensez-vous doit être laissé à l'écart tout en permettant au film d'être toujours aussi convaincant que le roman ? Quels éléments considérez-vous comme essentiels pour retranscrire votre histoire correctement ?
RM
: Je pense que garder l'intégrité, la force et la personnalité des personnages est la clé. Des personnages convaincants et empathiques est ce qui attire les fans et les fait suivre ces personnages n'importe où. Les autres pièces essentielles sont l'intrigue principale et "les grandes" lois de cet univers. Tout cela sont les piliers du livre et ce que (je pense) un bon film doit construire également. Comme je l’ai dit, j'aimerais bien-sûr voir chaque intrigue secondaire et petit détail mis dedans avec justesse, mais s'il faut en couper ou modifier certains, l'histoire gardera sa force tant qu'elle a son cœur intact.

WS : Il paraît que vous travaillez sur un spin-off programmé pour 2011. Pouvez-vous nous donner des détails de ce à quoi les fans doivent s'attendre dans la nouvelle saga?
RM
: La plupart de ces infos sont scellées sous enveloppes par mon éditeur! Ce que je peux dire est ce que j'ai déjà révélé à quelques séances de dédicaces. La série mettra en scène une nouvelle histoire et suivra des personnages que nous connaissons déjà. Un de ces personnages est Sydney, une humaine que nous avons rencontré dans « Blood Promise » mais le reste est top secret. Autrement, les lecteurs sauront qui vit, qui meurt et qui se retrouvent en couple dans la première saga!

Vous pouvez lire l'interview en anglais ici

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Tout cela est encore bien flou... Il nous reste qu'à attendre pr de plus amples informations...
Miss_Ivashkov

Sofia a dit…

Eh oui elle maintient le suspense la coquine!!!!
Et comme tu dis il nous reste plus qu'à prendre notre mal en patience... ;(

Tinange76 a dit…

on passe beaucoup de temps à attendre lol pour ma part, j'attends Last Sacrifice, et le bouquin 9 de Morganville et d'autres choses lol

Tinange76 a dit…

hmmm Tinange76 = Miss_Ivashkov !

Sofia a dit…

je ne connais pas Morganville mais cela va de soit que l'attente de Last sacrifice est au top de notre "I can't wait!!!!!!"
Sinon il y a la série Fièvre de Karen Marie moning qui est un bijou de lecture et le 5ème tome ne sort pas avant janvier 2011 et l'attente devient difficle...